9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 22:24
Ces quelques photos qui suivent ont été prises le lundi 8 décembre. Le ciel était très dégagé et la neige suffisante pour skier mais malheureusement nous n'avons vu aucun skieur, la station n'ouvrant que les samedis et dimanches.
Ci-contre le lien du site du frère Joseph : link
































En route vers la station.































Arrivée au domaine skiable.






























































Une partie du domaine skiable.































L'hôtel Les Buttes qui fait face aux pistes.































Les deux batiments qui forment l'hôtel de l'Ermitage, 2ème hôtel avec celui des Buttes situé sur cette station, en face des pistes skiables.































La chapelle et l'endroit où vivait le frère Joseph, d'où le nom de la station : l'ermitage du frère Joseph.

La Légende de Frère Joseph

"Pierre-Joseph Formet, l'Ermite, est né le 07 février 1724, au hameau de Lomontot, sur la paroisse de Lomont (près de Lure). A 15 ans, il demande à son père la permission de quitter la maison et de s'embaucher afin de venir en aide à sa famille. A Roye (à côté de Lure), il entra chez un cultivateur nommé Grosjean. Joseph en plus de son travail gardait des temps de prière qui le firent remarquer. Il resta à la ferme jusqu'à 17 ans.

A l'armée, il continua sa vie de prière et se levait la nuit pour chercher la solitude. Renvoyé au bout de 5 ans, en octobre 1742, Joseph vint s'embaucher dans une fabrique de salpêtre à Saint-Germain-les-Lure. Deux ans plus tard, son père mourut. Joseph décida de le faire enterrer auprès de sa mère. Le fossoyeur avait mis à jour le crâne de sa mère : Joseph le prit et le garda avec lui (on peut encore le voir au-dessus de la porte d'entrée de la chapelle au Ventron).

Joseph commença alors son dépouillement. Il monta vers le Col des Croix puis redescendit vers les Vosges. Au printemps de 1749, un jeune bûcheron de Bussang (Vosges), Jean-Jacques Valroff, eut la surprise de l'entendre chanter. Il découvrit adossé à un vieil arbre creux une hutte de branchages et de mousse fermée par une porte d'écorce. Joseph s'était d'abord installé à Demprupt, dans une vieille chapelle, au-dessus du Ménil, mais il avait été expulsé comme vagabond ; quatre ans plus tard, le jeune Valroff proposait à ses compatriotes, de bâtir un ermitage, mais ce fut en vain.

Les habitants du Ventron décidèrent de bâtir une chapelle au creux d'une moraine glaciaire. En 1751, ce fut d'abord une cabane en planches. En 1757, on bâtit la chapelle actuelle avec la cuisine, la chambre. C'est là que vécut pendant 33 ans le frère Joseph".

































Vue sur la vallée avec au fond le village de Ventron.

Le jardin d'enfants de l'hermitage du frère Joseph : une des premières séances de ski pour Loïc en 2001.
..




Partager cet article

commentaires

Demaison Guy 11/12/2013

C'est bien tentant, la neige qui arrive. Roland, connaissez-vous quelqu'un qui louerait un appartement pour 5 la semaine du 28 au 04 janvier? Sait-on jamais. Merci et Bien cordialement

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog